Les réseaux sociaux pour développer son activité professionnelle.

L’idée de pratiquer du marketing sur les réseaux sociaux revient bien souvent à travailler deux éléments indispensables de la stratégie commerciale de votre entreprise. Tout d’abord, cela renforce la présence de votre marque et donc accroit la fidélité de vos clients existant. Mais c’est aussi et surtout un travail sur le  (attention anglicisme) Social Selling….Et qui dit Représentation Sociale (traduction personnelle de votre serviteur) dit travailler sur une stratégie de commercialisation et de prospection parmi les plus efficaces actuellement. En quelque sorte, c’est utiliser les réseaux sociaux à des fins de développement commercial. C’est une activité chronophage certes (certain réseaux nécessite un investissement quasi-journalier) mais qui rapporte jusque 50% de résultats en plus pour autant qu’on les mette en application. C’est une stratégie inbound qui s’ajoute aux démarches terrains et, exclusion faite des grands groupes, un moyen supplémentaire de vendre vos produits

Mon conseil sera de sélectionner deux réseaux pour débuter. Deux réseaux complémentaires et en lien avec votre cible de client. Deux réseaux sur lesquels vous allez communiquer à une fréquence différente et avec un contenu assez différent. Deux réseaux sur lesquels il conviendra de s’adapter (des modifications ont lieu chaque semaine), de tenter des choses, d’essayer de captiver vos audiences.

L’important est d’être présent là où sont vos clients et de garder en tête d’être visible (donc d’améliorer votre notoriété/référencement/trafic vers votre site) et d’être au plus près de vos clients.

Cette dernière phrase est d’autant plus importante que c’est souvent l’erreur principale que font les entrepreneurs. Ils vont sur un réseau qui leur parait adapté sans vraiment se questionner si leur clientèle est présente… ou ils choisissent un réseau sur lequel ils pensent pouvoir se former « sur le tas » : Les résultats sont souvent en deçà de leurs espérances et c’est beaucoup de temps et d’énergie développés pour de faibles résultats. Voici ci-après de quoi faire le point sur les réseaux sociaux et comprendre pourquoi et comment établir une stratégie.

Facebook le moins ciblé des réseaux sociaux

L e réseau leader actuellement en perte de vitesse compte plus de 2.45 milliards d’utilisateurs actifs par mois et environ 35 millions de visiteurs uniques en France chaque mois.; La terre entière s’est inscrite à Facebook et une partie d’entre elle (notamment les jeunes) se rend compte qu’il existe d’autres réseaux différents ou plus sympathiques.

Pour autant, il existe encore de nombreuses occasions d’affaires sur Facebook notamment dans le B2C. C’est grâce à ce réseau que j’ai monté la plupart de mes projets et entreprises à Montréal. Grâce aux pages, aux groupes et aux événements, il est possible de travailler et de fédérer une audience pour autant qu’on soit un peu opportuniste et créatif. Mon conseil est de créer une page, de l’alimenter une fois par semaine au minimum, de communiquer sur l’entreprise en alternant les formats, de relier un groupe dédié.

Audience : Age moyen de 25 à 34 ans

Outils : Facebook Ads, les Marketplace, Facebook pixel…

Mes conseils: N’invitez pas votre famille, amis et autres connaissances sur votre page s’ils se comporteront en membre « mort » ; L’algorithme facebook évalue vos posts auprès de vos suiveurs (sur 10%) …et leur donnera de l’importance pour autant que ces suiveurs tests réagissent (pour en savoir plus, regardez ma vidéo sur la page facebook et le fonctionnement de l’algorithme)

Publiez environ trois fois par semaine…Inutile de faire des publications trop rapprochées car elles se cannibaliseront. Si le réseau est désormais boudé par certaines cibles, il en reste toutefois le meilleure référenceur (et permet une conversion vers vos sites).

Pour en savoir plus sur comment attirer plus de clients par facebook.

Quel contenu proposer ? 

Plutôt que de vanter les mérites ou le plus produit, pensez à vous positionner vous ou votre entreprise comme un référent, un expert. Le contenu que vous aller publier devra illustrer cette expertise (mon auditoire a considérablement augmenté sur Linkedin à partir du moment où j’ai commencé à faire de la curation de contenu). Vous pouvez aussi partager les publications références pour autant que vous les commentiez.  Construisez vos relations ! Essayez d’ajouter de la valeur à votre communauté plutôt que d’essayer de vendre à tout prix.

Quel format et quelle fréquence ? 

Idéalement, le contenu devra être fragmenté : Les contenus, peuvent être plus longs sur votre site et sur Youtube mais des extraits seulement seront pertinents sur les autres plateformes (et du natif plutôt que des liens svp)

Donc qu’en est-il du contenu ? Et quel contenu fonctionne plus qu’un autre ? Quel format faut-il privilégier en 2020 ? Autant de nouvelles questions qui feront l’objet d’un prochain article.

Pour cela, suivez-moi sur les réseaux sociaux et n’hésitez pas à commenter ou questionner cet article.

Je suis de la génération des iPod, des iPhone, des clés USB, du Wi-Fi, de MSN, je suis de la génération qui compte ses amis sur Facebook, je suis de la génération qui se poke.

Alice Zeniter

Instagram ou la personnalisation de la relation client

Réseau créé en 2010 (et racheté par Facebook en 2012) qui annonce 1 milliards d’utilisateurs actifs par mois (dont 17 millions de français). Application très populaire chez les jeunes…qui y viennent chaque jour (plusieurs fois par jours même).

Audience : 71% ont moins de 35 ans (j’ai donc baissé mon âge internet en investissant ce réseau…mais moins que sur TikTok)

Mes conseils : Si votre univers n’est pas suffisamment visuel (comme le miens), cette appli permet de mettre en scène quotidien (ce dont sont friands vos suiveurs) : Evoquez les coulisses de vos actions, le temps passer à préparer des événements, faites des sondages, échangez avec votre communauté.

Ne pas y venir moins d’une fois par jour (sinon vos posts n’auront pas d’engagement, Instagram privilégiant ceux qui y passent du temps et y fédèrent leurs engagés). Le feed (mur) représente l’identité du compte mais les interactions se font en story

Outils : Insta shop et Instagram Business

Linkedin ou le réseau professionnel qui a le vent en poupe

Si le réseau professionnel Linkedin rassemblait initialement surtout des cadres et des dirigeants, il n’en est plus uniquement le cas aujourd’hui : Avec 310 millions d’utilisateurs actifs par mois dans le monde et 3.7 millions de visites uniques par mois en France, c’est un réseau social 100% dédié aux professionnels donc au B2B : 50% des acheteurs en B2B utilisent LinkedIn

Audience : Moyenne d’âge estimée à 44 ans

Mon conseil : C’est un réseau à fort développement en 2020 et il permet surtout le social selling (représentation personnelle) où l’on vend son expertise…et donc on se vend soit.

Si votre activité est dédiée au B2B, il conviendrait de l’utiliser tous les jours. En B2C moins indispensable même s’il permet toutefois de faire des partenariats, de la veille et de se tenir au courant de l’actualité pro.

Pinterest ou la conversion vers vos sites web

Réseau social visuel par excellence et qui a le vend en poupe depuis quelques mois (au même titre que Linkedin) . C’est un réseau très intéressant pour les ecommerçants et qui convertit !!!

Les publications envoient en effet directement les lecteurs sur les sites web (plus gros taux de conversion toute plateforme réseaux sociaux confondus) et dont le contenu vit plusieurs mois (tout comme Youtube).

Le réseau social fonctionne sous la forme de thèmes (cuisine, mode, voyages, arts…) avec un système d’épingles sur lequel il est possible de diffuser du contenu. C’est une source d’inspiration inépuisable pour les internautes. Il permet aussi le partage de vidéos et devrait à la fois servir à valoriser son offre produit et établir des partenariats.

Audience : Réseau social très féminin qui revendique  322 millions d’utilisateurs actifs par mois et 12.4 millions de visites uniques par mois en France.

Abonnement Newsletter Syril Tiar

Abonnement Newsletter Syril Tiar

Ce qui fonctionne sur Pinterest :

-Les contenus sur Pinterest sous forme de « les 5 conseils pour… »
-Trouver le moyen d’allier la nourriture, la mode avec le marketing avec un contenu attrayant
-Faire un article un peu life style sur le quotidien d’un auto-entrepreneur
-Les moyens de se motiver en travaillant chez soi ? Par rapport à la situation actuelle de confinement…
-Les conseils sur le travail avec la réparation de travail… Par quoi commencer etc…
Privilégier un contenu plutôt léger et court sur le réseau tout en étant ludique et/ou attrayant pour la clientèle comme l’infographie.

A noter que les personnes ayant un nombre de vues mensuels plus importants sont liées au fait qu’ils sont plus actifs sur le réseau soit par des post plus récurrents ou le fait d’épingler plus régulièrement. Pour que Pinterest nous considère comme un membre actif et que vous ne disposez pas beaucoup de temps, il existe des logiciels d’épinglage automatique comme Tailwind. Attention toutefois à ne pas programmer en trop grande quantité.

Youtube ou la télévision en ligne

Le pionnier de la vidéo attire plus de2 milliards d’utilisateurs mensuellement : 46 millions de visites uniques par mois en France avec 300 chaînes qui dépassent le million d’abonnés

C’est un canal incontournable dans le partage de vidéos : Comme il appartient à Google, les vidéos sont mieux référencées que sur n’importe quel autre canal.

Audience : 25-49 ans en majorité (les plus jeunes disposent de la vidéo sur facebook (watch) et maintenant sur instagram (IGTV) ; Youtube perd une partie de ses plus jeunes). Chaque jour, les 18-34 ans passent en moyenne 46 minutes à visionner des vidéos.

Mon conseil : Avoir une identité visuelle et être authentique. Il est intéressant d’investir Youtube pour incarner son expertise (au même titre que Linkedin).  Bien travailler les mots clés, les titres, les vignettes et les descriptions. Ne créez un compte que s’il y a la possibilité de faire de la vidéo de manière récurrente. Tentez des sujets inusités !

Snapchat : La reine de l’éphémère

L’application est-elle réellement un réseau social ? C’est toutefois la seconde appli la plus utilisée par les jeunes et elle a été completement plagiée par Instagram pour la réalisation des stories. En effet, Snapchat est bien la reine du contenu éphémere. Sur « Snap », la durée de vie d’un message est limitée et s’efface sans laisser de traces (sauf, sans doute, si Piotr Pavlenski rode sur votre compte) .

Entièrement dédiée au mobile, l’application cumule 210 millions d’utilisateurs autour du monde (dont 13 quotidiens en France)

Audience : A 80% les 13-24 ans

Quid de TikTok et de Twitter ? 

De mon point de vue ces deux réseaux ne sont pas (encore ?) nécessaires pour les petits entrepreneurs dont je m’occupe. Twitter est utilisés par certaines professions seulement (et par les grandes marques) tandis que TikTok a pour l’instant une cible entre 12 et 22 ans….

Toutefois il convient de se tenir informé de l’évolution de ces deux réseaux et plutôt tôt que tard….

 

Twitter ou les dépêches journalistiques

Réseau social de l’information en temps réel en 280 caractères (je ne m’aventure pas dans un chiffre, ils augmentent le nombre de caractère tous les deux ans) : 330 millions d’utilisateurs actifs par mois et 16.8 millions de visites uniques par mois en France.

Audience : 63% ont entre 35 et 65 ans et un réseau à 66% masculin

Mon conseil : Peut-être utilisé comme un support clientèle supplémentaire pour les PME ou groupes ; Les hashtags populaires sont particulièrement suivis. Plateforme qui nécessite de la fréquence de publication et dont les posts ont une durée de vie très très courte c’est pourquoi je la préconise plutôt en veille. Il est très difficile de s’y constituer une communauté

Réserves : c’est un réseau social très agressif : Les personnalités tout comme les marques s’y font régulièrement insulter. Il faut être armé pour ne pas s’emporter sur un tel réseau social … car comme dit Blanche Gardin « à partir d’une certaine heure, il faut aller se coucher Michel, on a dit suffisamment de conneries »

 

Tik Tok : Du Karaoké à la micro-vidéo humoristique

Application star des ados….nouveau phénomène mondial dans lequel les marques devront commencer à investir du temps et du budget. C’est aussi le réseau le plus récent de la liste : 800 millions d’utilisateurs actifs par mois ; 270 millions de vidéos créées par des utilisateurs français.

Audience : 57% de femmes et 45% ont moins de 13 ans en France

En mars 2020, TikTok a enregistré plus de 65 millions de nouveaux téléchargements selon SensorTower. L’application qui comptait 800 millions d’utilisateurs en janvier dernier se rapproche donc du milliard de membres.

 

Mon conseil : Principe du premier arrivé, premier servi : Si vous savez comment captiver, avec humour, un auditoire jeune, il sera important d’y mettre les pieds très vite. Les marques commencent à s’y mettre à l’instar de Coka qui démocratise son hashtag #shareacoke

TikTok sera une aventure pour tous ceux et celles qui s’y aventureront….

En conclusion, je m’organise comment ? 

En conclusion, la première question à se poser avant d’investir les réseaux sociaux est : « où est ma cible » ? Et pourquoi est-il indispensable de travailler cette représentation sociale ?  Et bien car à l’heure actuelle, le client potentiel est plus que jamais informé, à l’écoute et qu’il consulte à outrance les réseaux sociaux. Il est donc évident que lorsqu’il passera à l’acte d’achat, il sera normalement rassuré sur les compétences et agissement de sa marque ou son prestataire de service….(il l’espionne en fait depuis de nombreuses semaines).

Il faut être patient car l’inbound marketing ne donne pas de fruits sur le court terme (contrairement à l’outbound marketing).

Ce qui est certain, c’est qu’il est aujourd’hui impossible de faire sans les réseaux sociaux, à l’instar de Pierre Chevalier, caviste à Brive La Gaillarde dont les réseaux lui amènent … 80% de sa clientèle….

Pierre Chevalier caviste brive la gaillarde

Attention enfin à la durée de vie des contenus…Twitter étant le contenu le plus éphèmère lorsque Youtube ou Pinterest donnent des retours bien des jours après leur mise en ligne.

durée de vie des contenus

Les réseaux sociaux pour développer une activité professionnelle 

sources: Management fevrier 2020, Audrey Tips et diverses formations personnelles

N’hesitez pas à me suivre sur ces réseaux sociaux afin de vous tenir au courant de mon actualité

Réseaux sociaux de Syril Tiar

Syril_Tiar

Author Syril_Tiar

More posts by Syril_Tiar

Leave a Reply