guerre macdo et bk (1)

 

Inutile de présenter McDonald’s et Burger King, ces deux chaînes de restauration rapide américaines s’affrontent depuis la fin des années 70. Surnommée aux Etats-Unis la Burger Wars, cet affrontement a vu apparaître au fil du temps une technique marketing aujourd’hui mondialement populaire : La publicité comparative.

 Très tôt dans leur rivalité, Burger King se présentera comme le challenger dans un affrontement qui dure depuis plus de 50 ans maintenant : Retour sur l’histoire d’une domination à coups de spots publicitaires ….

 

L’histoire des deux géants du burger : Aux Origines de la guerre

 

Revenons 70 ans en arrière, aux prémices de la création d’un empire. McDonald’s ou McDo, comme on l’appelle aujourd’hui, voit son premier restaurant ouvrir en 1955, suivi par plusieurs restaurants franchisés, pour arriver à la plus grande chaîne mondiale de fast-food actuelle.

Afin d’en savoir plus sur les débuts de l’entreprise, nous vous recommandons « le fondateur » sorti en 2016, qui relate les coulisses des premiers succès de la chaîne représentée par le Clown Ronald. Pour McDonald’s, leur stratégie restera la même, du début de la création jusqu’à aujourd’hui : La Famille, leur satisfaction et l’innovation !!

Passons à présent à un autre incontournable ! Burger King ou BK, un acronyme bien connu de nos jours, voit quant à lui, son premier fast-food ouvrir en 1969 au Canada, suivi ensuite par d’autres franchises, pour suivre l’expansion de son rival. Pour vous présenter en détail le décor de BK, aucun film ou court-métrage exploitable contrairement à McDonald’s. Déjà un point d’avance pour McDo sur son concurrent ?                                                                    Pour Burger King, leur stratégie semble différente, loin d’être proche avec ses clients, l’enseigne va

tout miser sur la qualité, le « haut de gamme » du burger et les promotions « Distraire ses consommateurs tout en les fidélisant et en leur faisant connaître les produits »

De plus, gardez en tête que l’un est représenté par un clown (McDonald’s) et l’autre par un roi (Burger King), ce détail aura son importance.

Le nerf de la guerre : Premières hostilités ?

 

La domination de McDonald’s : les premiers pas du challenger

McDonald’s est depuis de nombreuses années, la référence en termes de fast-food et restauration rapide. Cependant, depuis quelques années, un concurrent bien rodé est apparu : Burger King. Peu connu à l’époque, on se demande aujourd’hui lequel des deux est le leader.

Mais comment en est-on  arrivé là ? Malgré une stratégie vis-à-vis des clients totalement différents, ces deux géants ont un point en commun précisément qui va les faire rentrer en confrontation, LE BURGER ! En 2021, c’est plus de 3 milliards de burgers qui ont été consommés ! Un chiffre colossal qui représente une clientèle énorme pour les fast-foods. Imaginez-vous maintenant à la tête de McDonald’s, des clients en abondance et des ventes qui n’en finissent plus. Pour Burger King des clients à aller chercher. À partir de là, l’un des plus gros conflits marketing va naître.

À travers des communiqués, des spots publicitaires et tous les autres canaux de communication, le clown et le roi vont se livrer une bataille qui dure depuis 50 ans maintenant.

 

visuel burger king vs makdo

La Guerre numérique : le leader sans l’être

Pour le clown, il n’est aucunement question de rentrer en concurrence avec une enseigne rivale. Pourquoi ? Car il est tout simplement le leader et de loin et qu’il n’a pas de temps à consacrer à des « gamineries ». Pourtant, cette politique va changer du jour au lendemain après une communication précise et chirurgicale visant à mettre le roi sur le trône !

En effet, Burger King va se positionner en tant que leader et ça, même si ce n’est pas le cas. Cette arrogance va être fructueuse, car effectivement, BK n’est pas leader, mais inspire à le devenir. Suite à l’émergence et la rapidité de développement de Burger King, McDonald’s va décider de rentrer en concurrence directe avec son rival, pour qu’une guerre médiatique se fasse. Des deux parties, la communication sera la même : viser à ridiculiser son adversaire pour dissuader et récupérer les consommateurs de l’enseigne rivale.

 

L’heure de l’attaque : les premiers affrontements

 

Des attaques directes pour McDonald’s : Sa supériorité écrasante

Pour Mcdo, étant beaucoup plus présent en termes de fast-food (1500 en France contre 400 pour bk), leur communication sera tournée principalement vers cette domination. Plusieurs affichages, seront ciblés sur la distance à parcourir pour arriver à un McDo comparé au périple pour trouver un Burger King. Vous l’aurez compris, la communication de McDonald’s servira à appuyer sa domination et son empire en termes de restaurant.

Découvrez l’un des spots publicitaire McDonald’s, pour représenter sa supériorité

Nous pouvons dire, que McDonald’s inflige un coup au roi. En effet, une fois de plus McDo joue sur la proximité vis-à-vis du nombre important de restaurants (3 fois plus que Burger King). Comme ses affiches que vous pouvez trouver lors d’un jour de combat, ou McDo appuiera une fois de plus sur la distance avec son rival.

 

image1                    image2

Des attaques bien préparées pour Burger King : la parfaite maîtrise de la communication et du marketing

Pour Burger King, la communication et la guerre sont préparées différemment. Pas de politesse, pas de sommation, le Roi communique directement sur les défauts de son concurrent. Une communication très provocatrice et directe, mais qui fait son effet. Dès que McDo commet une erreur, Burger King sera là pour la pointer du doigt. Dès que McDo fait une communication, Burger King la reprend et la complète pour valoriser son image.

Avec cette stratégie, on remarque clairement qui est le leader et qui est le challenger. D’un côté une enseigne qui ne cherche plus à prouver, de l’autre une enseigne qui est clairement là pour rabaisser son concurrent.

Reprenons le spot publicitaire de McDo ci-dessus où ce dernier ridiculise Burger King sur le nombre de kilomètres à faire pour trouver l’un de ses restaurants

Impossible de répondre à ça ? Burger King l’a fait :

En reprenant le spot de McDo, BK invente une tout autre fin. Un automobiliste va passer à McDo qui est plus prêt. Mais ça sera juste pour prendre un café et re partit en direction du Burger King le plus près.
Vous l’aurez compris, les deux géants du Burger ne se battent pas de la même manière.
Au-delà de donner le premier coup, BK les rend en reprenant toutes les communications de son adversaire.

image3

Ici BK ridiculise McDo lors de son 50 ème anniversaire. « Chaque roi a besoin de son clown. Joyeux 50 ème anniversaire McDonald’s »

image4

Ou encore ici, le jour où McDonald’s perd l’exclusivité sur le mot « BIG MAC’S ». Son concurrent ne perd pas de temps pour renommer toute sa carte avec le mot « Big Mac’s »

Vous pouvez alors commander « le mieux qu’un big mac’s ».

Pour finir, Burger King deviendra le roi incontesté du Street marketing en utilisant tous types de communication pour ridiculiser son rival.

 

Le déroulement final : qui l’emporte ? McDonald’s ou Burger King ?

 

Malgré des années de bataille livrées et des milliers d’actions marketings, McDonald’s reste le leader, et cela, loin devant Burger King. Cependant, Burger King n’en partira pas sans succès de cet affrontement, car il sera le roi incontestable de la communication. Une petite victoire pour ce challenger, mais qui peut avoir la prétention d’avoir gagné un round contre le clown.

Ce conflit, va-t-il durer ? Oui, et nous l’espérons tous, le travail marketing réalisé des deux côtés a finalement eu un autre impact, rapprocher le monde de la restauration rapide et du Burger ! Pour l’avenir, est-ce que Burger King dépassera le clown ? Impossible de vous répondre, mais les années qui arrivent risque d’être palpitantes.

 

Le point final.

 

N’oubliez jamais que peu importe votre place sur un marché, le but est d’être visible et de savoir vous mettre en valeur. La communication est quelque chose qui ne peut être négligée, car elle représente votre entreprise dans le monde extérieur. Qu’elle soit sur les réseaux, sur un écran ou sur un bout de papier, la qualité et la persévérance vous donneront toujours raison.

Laissez un commentaire