Les femmes et les jeunes se lancent de plus en plus en entrepreneuriat

Le public féminin est un public qui oeuvre avec précaution et ne se lance pas tête baissée. C’est une reflexion que nous avons régulièrement entre collègues: Les femmes sont de plus en plus nombreuses à se lancer en entrepreneuriat mais elles savent aussi que le voyage est long et semé d’embuches. Aussi, elles avancent de manière réflechie; elles se forment, elles écoutent les conseils ici et là et savent aussi s’entourer afin d’éviter de faire des erreurs.

Les jeunes prennent également leur avenir en main; Il est assez régulier que je puisse observer des jeunes se lancer au sortir de l’école ou à peine quelques années après leurs premières expériences.

Avec la création cette année de #dansmazone, hashtag et mot clé créé par la Région Occitanie afin de promouvoir l’emploi et l’entrepreneuriat local, il convient de rappeler qu’il existe de nombreux entrepreneurs qui se lancent chaque jour dans notre beau pays. Pour preuve, j’en accompagne et forme environ une quarantaine par ans des plus jeunes aux plus anciens, des plus ambiteux aux plus frileux et bien entendu des plus locaux.

Au travers cet article et la mise en avant via des petits reportages vidéos, je souhaitais vous présenter une partie de ces femmes et hommes dont le courage, chaque jour, reste celui de se lancer en entrepreneuriat (malgré toutes les embuches que cela comporte): Trois reportages avec trois thématiques autour d’entrepreneurs locaux, des toulousains pour la plupart: Le premier présentant des entrepreneures femmes qui ont osé franchir le pas de l’entrepreneuriat au féminin; Le second évoquant la fougue de la jeunesse avec des chef d’entreprises de moins de trente ans et le dernier, une vidéo « témoignage » des difficultés que l’on peut rencontrer.

Certain ont été accompagnés de manière individuelle, d’autres ont été formés en collectif quand les derniers ont bénéficié des deux.

Des femmes entrepreneures à Toulouse

Il y a de cela un an, ouvrait, quartier des Carmes à Toulouse, la Brocante La Vitrine. Pour l’occasion et puisque les propriétaires (Magali Geney et Sophie Desmazures) finalisaient l’agencement du magasin, j’ai invité trois autres entrepreneurs à discuter de leur parcours, de ce qui les a amenées à se lancer en solo.

Laurence Tartas a débuté il y a près de deux ans maintenant, la distribution d’objets atypiques dont les fameux tapis en cysals d’origine de Madagascar

Marianne Ducassou, après être passée par la couveuse d’entreprise BGE du Muretain, évoluait depuis tout récemment en tant que webdesigneur pour Webkomomai quand Sabrina Fajau, kiné de profession, lançait depuis très récemment sa chaîne spécialisée sexologie : Princesse Périnée.

Toutes les trois se sont prétées au jeu des questions/réponses et ont pu échanger avec plaisir autour de l’entrepreneuriat.

Des jeunes de moins de trente ans qui osent se lancer et créer leur entreprise !

En Janvier 2020, je proposais à trois entrepreneurs de moins de 30 ans d’échanger autour de l’entrepreneuriat:

Adele Jungling ouvrait avec sa partenaire Margot, Peacock Toulouse, un studio de Yoga mais également une cantine avec des produits végétariens et une partie Concept Store rue de la Bourse

Mathilde Villette s’est elle lancée en tant que thérapeute bien-être avec son entreprise Mathilde Villette Relax

Enfin, Cedric Le Moigne a créé sa propre marque de vêtement « sportswear » avec Athlance.

Quelles difficultés rencontrent principalement les entrepreneurs ?

Dans la vidéo ci-dessus, j’ai demandé à une dizaine d’entrepreneurs quelles difficultés ils pouvaient rencontrer au quotidien.

Les prestataires de service en lien avec la maison: Architecte et Décoratrice témoignent.

En cette période délicate de confinement, il est des personnes qui pensent quand même à eux, leur vie, leur famille, leur maison; s’il est un domaine qui ne connait (pas trop) la crise, c’est bien l’ameublement de la maison, la déco ainsi que le batiment. J’ai choisi de vous présenter dans le cadre d’une table ronde une architecte et une décoratrice d’intérieur toulousaines: Anna Pavlova et Sylvie Le Nouen qui nous expliquent comment s’y prendre lorsque l’on souhaite agrandir sa maison.

Des toulousains qui se lancent en entrepreneuriat: Ils osent créer leur entreprise !

Syril_Tiar

Author Syril_Tiar

More posts by Syril_Tiar

Leave a Reply